Méthode jet d'eau

La campagne de détection de fuites par la technologie du jet d’eau permet de détecter les potentielles perforations apparues durant la pose de la géomembrane.

EN SAVOIR PLUS

Méthode dipôle

La campagne de détection de fuites par la technique du dipôle permet de détecter les potentielles perforations causées par la mise en place des matériaux de recouvrement.

EN SAVOIR PLUS

Methode arc électrique

La campagne de détection de fuites par la technologie d’arc électrique (selon la norme ASTM D7240) permet de détecter les défauts apparus durant la pose de la géomembrane conductrice.

EN SAVOIR PLUS
Statistiques - Jet d'eau
Statistiques - Dipôle
Statistiques - Général

Méthode jet d'eau

Projets allant de 20 m 2 à 253,000 m 2 pour un total de 1,409,500 m 2 .

Moyen de 6 fuites / hectare sur les géomembranes PE-HD, PVC et bitumineuse.

Sur 58 projets jet d'eau, 11 avait plus que 20 fuites / hectare.

Sur les 27 projets munis de l'assurance qualité de tierce partie, 25 avait des fuites.

Méthode dipôle

Projects allant de 100 m² à 284,900 m² pour un total de 1,863,500 m².

Moyen de 4.4 fuites / hectare sur les géomembranes PE-HD et PVC.

Sur 75 projets dipôle, 6 avait plus que 20 fuites / hectare.

Sur les 37 projets dipôle munis de l’assurance qualité de tierce partie, 18 avait des fuites.

Statistiques - Général

Plus qu’un tiers de nos projets dipôle ont repérés au moins une grosse fuite (> 50 cm²).

Le nombre le plus élevé de fuites détectées sur un projet est de 203 avec le méthode jet d'eau et de 396 avec le méthode dipôle.

Des fuites allant de 6 mm² à 12 m X 20 m était repérées et déterrées dans les bassins d'évaporation au Chili.

En 2014, seulement 21,41% de la géomembrane installée dans la province de Québec était validée par les méthodes de détection de fuites, pour un total de 105 fuites.

ACTUALITÉS

VOIR TOUT

Le recouvrement final et la méthode jet d'eau

La détection de fuites sur un recouvrement permanent est fréquente afin d’empêcher les infiltrations d’eau de pluie et favoriser un assèchement des matériaux enfouis, ou encore pour empêcher les fuites de biogaz et améliorer le rendement d’un système de collecte.

Les expansions de sites et la méthode jet d'eau

Avoir un ouvrage isolé électriquement est beaucoup plus simple à obtenir lorsque le projet est ouvrage unique et indépendant. Cependant, il arrive que le projet soit une expansion de site en exploitation. Carl Charpentier présente les éléments clés d'une campagne réussie.

BUREAU

101-5570 av. Casgrain
Montréal, Québec, H2T 1X9
CANADA

TÉLÉPHONE

Lundi à vendredi
+1 514 543 6580

-->